Ca décoiffe au pays du père Noël !

Publié le par regardsdegauche.over-blog.com

Rovaniemi, charmante bourgade de Laponie, est connue pour être le village du père Noël, des rennes et de sympathiques lutins. Image côté face.

Car côté pile, celui que Jari Tervo nous dévoile avec une drôlatique fureur, Rovaniemi est un lieu où se croisent une foule de personnages hauts en couleur, au langage peu académique et aux mœurs discutables.


Autour de l'assassinat du truand Massepain Raïkkonnen se retrouvent des gangsters finlandais et russes, des ambulanciers –« conducteurs de la charrette à viande » - bagarreurs, des policiers à l'éthique professionnelle douteuse et un voisinage dont la plupart des membres ne cachent pas un penchant affirmé pour l'alcool fort.


L'originalité du roman réside dans le déplacement perpétuel du point de vue narratif. Chaque chapitre est en effet relaté tour à tour par les différents protagonistes de l'histoire, depuis la petite Sara qui découvre le cadavre jusqu'aux membres de la famille de la victime en passant par toute la série de « professionnels » qui s'occupent de l'enquête.


Le tout dans un argot pour le moins fleuri. Un humour communicatif, un livre réjouissant.
Rovaniemi, charmante bourgade de Laponie, est connue pour être le village du père Noël, des rennes et de sympathiques lutins. Image côté face.

Car côté pile, celui que Jari Tervo nous dévoile avec une drôlatique fureur, Rovaniemi est un lieu où se croisent une foule de personnages hauts en couleur, au langage peu académique et aux mœurs discutables.


Autour de l'assassinat du truand Massepain Raïkkonnen se retrouvent des gangsters finlandais et russes, des ambulanciers –« conducteurs de la charrette à viande » - bagarreurs, des policiers à l'éthique professionnelle douteuse et un voisinage dont la plupart des membres ne cachent pas un penchant affirmé pour l'alcool fort.


L'originalité du roman réside dans le déplacement perpétuel du point de vue narratif. Chaque chapitre est en effet relaté tour à tour par les différents protagonistes de l'histoire, depuis la petite Sara qui découvre le cadavre jusqu'aux membres de la famille de la victime en passant par toute la série de « professionnels » qui s'occupent de l'enquête.


Le tout dans un argot pour le moins fleuri. Un humour communicatif, un livre réjouissant.

Publié dans Littérature

Commenter cet article